Press Enter to Search

Qu'est ce que logo_aniva_blanc ?

Faites vous partie des milliers de personnes qui éprouvent des problème d'incontinence? Ne laissez pas l'incontinence changer votre vie.

Vivre pleinement et activement - deux principes qui guident la marque dans sa perpétuelle quête de qualité.

Saviez-vous que 55% des femmes de plus de 55 ans étaient sujettes à l'incontinence? Saviez-vous que 30% des hommes de plus de 65 ans rencontraient des problèmes d'incontinence?

Créé pour aider les gens à vivre confortablement, logo_aniva_blanc vous rend la vie plus facile, tout simplement.

Les produits d'incontinence logo_aniva_blanc offrent le meilleur rapport qualité/prix sur le marché, alliant confort, style et une grande capacité d’absorption.

Utilisez notre localisateur pour trouvez vos produits logo_aniva_blanc en ligne et dans nos différents revendeurs officiels nord-américains.



+ Posez vos questions à Philippe

Votre question

Votre Prénom

Votre Email

captcha

Qui va me répondre?
+Philippe 40 ans, est un aidant naturel. Cela fait maintenant 5 ans qu’il s’occupe de son père Francis en lui procurant des produits d’incontinence. En effet, son père n’est plus capable de se déplacer à pied pour aller, comme au paravent, acheter ses produits d’incontinence chez le marchand à côté de chez lui.

Philippe rendait, comme à son habitude, visite à son père qui restait autonome dans son appartement. Cette visite était toujours un moment important pour Philippe, car il pouvait décompresser de sa semaine de travail intensif pour se retrouver tête à tête avec son père l’espace d’un après-midi à discuter. Francis et lui avaient pour habitude de regarder par la suite la game de hockey comme lorsque Philippe était jeune. Aucun des deux n’aurait sacrifié pour rien au monde ces moments hebdomadaires de retrouvailles.

Il y a de cela 5 ans, Philippe a remarqué un gène entre lui et son père. Les relations avaient changé à tel point que Philippe se remettait en question. Lors de leur rencontre, son père s’absentait souvent dans la salle de bain comme pour s’isoler. Le soir, il refusait de regarder le match de hockey habituel avec son fils en prétextant une fatigue trop importante. Philippe en arrivait même à se demander si son père voulait encore le voir.

La situation a duré ainsi pendant près de 3 mois avant que Philippe ne se décide à franchir le cap. Il devenait insupportable pour lui de voir un être cher plonger peu à peu dans l’isolement le plus complet au point de ne plus vouloir passer du temps avec lui. Une belle journée de printemps, Philippe retrouva son père et tous deux allèrent discuter dans un parc. Philippe attaqua le problème de front en demandant directement à son père ce qui n’allait pas. Son père resta muet pendant quelques instants puis fondu en larme. Il était difficile pour Philippe de voir son père pleurer lui qui était à l’accoutumée si fort et dur.
Il lui dit aussi qu’en tant qu’homme, il refusait de dégrader son image en parlant à son entourage de ses nombreux problèmes d’incontinence. 


Son père se confia pendant de longues minutes sur ses problèmes d’incontinence. Au départ assez froid et distant dans ses explications, Philippe remarqua que son père s’adoucissait et se détendait au fur et à mesure que la discussion avançait. Il lui raconta qu’il ne voulait pas en parler, car pour lui c’était une atteinte à ce que doit représenter un père pour ses enfants. Il lui dit aussi qu’en tant qu’homme, il refusait de dégrader son image en parlant à son entourage de ses problèmes d’incontinence.

Après une longue discussion et un diagnostique approfondi, son médecin diagnostiqua une incontinence légère due au stresse et la fatigue intense auquel Jeanne est sujette au travail. Il lui montra qu’il ne fallait surtout pas utiliser les serviettes hygiéniques pour ce genre de problème, car elles ne sont surtout pas appropriées pour recevoir de l’urine.

Après leur discussion au parc, Philippe et Francis remontèrent dans l’appartement. Francis expliqua ses problèmes d’incontinence à son fils en expliquant qu’il ne supportait plus de devoir se changer 3 fois par jour, ne plus pouvoir prendre une bière avec son fils pour regarder le match. Philippe conseilla à son père d’aller consulter un médecin spécialiste afin d’en savoir plus sur les causes de son incontinence. Ils se quittèrent tous deux soulagés d’avoir enfin percé cet abcès qui était en train de gâcher leur relation si fusionnelle.

La semaine suivante, quand Philippe revint retrouver son père, il vit immédiatement sur son visage que les choses allaient mieux. Son père lui expliqua son entrevue avec le médecin et les conseils que celui-ci lui avait prodigués. Philippe lui répondit qu’en quelque sorte, c’était le cycle de la vie : son père prenait soin de lui quand il était enfant, aujourd’hui Philippe prendrait soin de son père. Aujourd’hui, Philippe continue de rendre visite à son père pour passer de longs après-midi ensemble et regarder la game. Philippe est toujours aussi fier de son père qui lui a retrouvé le goût de la vie en portant les produits appropriés à ses problèmes d’incontinence.

t Twitter f Facebook g Google+